Guerrie depuis 2006 et après ?

Bonjour,
J'ai été soigner pour une LAL à Saint Louis en 2001, la rémission totale a été prononcer en 2006.
Depuis j'ai un IRM à faire tout les 5 ans et une écho cardiaque a faire tout les ans, et rien de plus.

Cependant, depuis 2006, j'ai vu des docteur pour X raisons, et quand on me demande mes antécédents, biensur j'évoque la LAL, on me demande alors par qui je suis suivie, et plusieurs médecins on eu une réaction de stupéfaction quand je dit que non, je ne suis pas suivie, que j'ai juste un contrôle D'IRM et une écho à faire...
Pour le coup, c'est moi qui suis surprise de la réaction des docteurs, je me demande si c'est '' normal '' qu'il n'y a pas un suivi plus approfondie...
Qu'en pensez vous ?
Je suis la seule dans ce cas ?

Merci !!

Commentaires

Bonsoir, votre LAL est loin derrière et on ne peut que s'en réjouir. Si le médecin hémato a jugé, à l'époque, que ces examens suffisaient à effectuer un contrôle régulier de votre santé c'est qu'il a du tenir compte de votre type de leucémie et de votre parcours, soyez rassurée-:) Et si vous voulez davantage être rassurée n'hésitez pas à reprendre contact avec votre médecin hémato et à en discuter avec lui-:) C'est, de toute évidence, la personne la plus apte à vous répondre sur toutes ces questions-:)

En 2001! Eh beh ;)
Aviez-vous eu une greffe?
Je suis suivi à Cochin pour une LAL B PH- et nous on parle direct rémission dès qu il n’y a plus de cellules leucémique dans la moelle. Donc je me considère en rémission complète même si je suis encore en traitement (par prévention) lol.

Bonjour Sonia, non je n'ai pas eu de greffe.. Ouf.
J'ai très bien supporter le traitement.. Je crois que les greffe en cas de mal c'est surtout en cas de rechute..

En cas de lal pardon.. C'est le correcteur..

Ajouter un commentaire

Journée internationale du cancer de l'enfant : "Le...

"C'est important que chaque enfant ait l'impression que quelqu'un est derrière lui et qu'...

Un dessin animé pour sensibiliser les enfants aux dons de vi...

Cette semaine, à l’occasion de la Journée Internationale du Cancer de l’enfant le 15...

Laurette Fugain soutient l’innovation scientifique au servic...

Chaque année en France, 2 500 enfants sont victimes d’un cancer. Parmi eux, 700 souffrent...