À mon fils

Bonjour , mon fils âgé de 4 ans est atteint d'une leucémie aiguë lymphoblastique déceler début décembre..
Ce jour-là, j'ai pris de suite conscience de sa maladie et j'ai regardé mon fils dans les yeux en me disant que c'était un guerrier et qu'il était hors de question que ce petit ange part avant moi... malheureusement je ne peux pas prendre sa place, alors je me contente de le regarder fort à traverser ces phases de chimiothérapie et de tous les traitements que cette maladie demande de subir pour amener à la guérison d'un tout petit bonhomme...
Le plus dur dans tout ça, c'est de savoir que c'est un combat tous les jours pour lui, quel son petit corps est mis à rude épreuve...
Le traitement fonctionne plutôt bien, la seule chose que je puisse apporter à mon fils à ce jour et de lui dire la vérité en lui disant que c'est lui le plus fort...
J'ai lu beaucoup de commentaires sur ce forum bien sûr qu'ils m'ont touché, ce soir ce qui me touche c'est de vous écrire à vous parents, que si vous êtes ici, c'est pour vous rassurer alors ensemble assurons leur guérison..

Commentaires

Bonsoir Alex, quelle belle déclaration d'amour à votre petit homme et quelle belle déclaration de guerre à cette foutue maladie aussi. Quand je lis votre témoignage, je ne peux m'empêcher de penser à un petit homme qui avait aussi 4 ans quand je l'ai connu par l'intermédiaire de l'association et qui, du haut de ses toutes petites années nous donnaient de sacrées leçons de vie et voulait témoigner pour faire comprendre aux grands l'importance d'être donneur de sang, de plaquettes, de moelle osseuse... Comme votre fils, il avait une LAL... Aujourd'hui il est guéri et il va avoir 20 ans. C'est un super jeune homme. Je ne suis pas sa maman mais je voulais vous raconter l'histoire de ce jeune homme qui a eu la même leucémie que votre fils au même âge et qui aujourd'hui vit comme les autres. Oui il faut expliquer la maladie aux enfants autant que faire se peut, avec des mots adaptés à leur âge. Et puis vous savez, les enfants sont très intelligents, même petits, ils comprennent plein de choses d'eux-mêmes. Ne doutez jamais que l'amour que vous lui apportez l'aide profondément. C'est un carburant au quotidien qui rassure, apaise, encourage... On pense fort, très fort à lui et à vous et on vous envoie des tonnes d'espoir et de force pour la suite de votre bataille contre la leucémie. Merci aussi d'avoir une pensée pour tous les autres parents du forum qui vivent aussi la maladie auprès de leur enfant, avec leur enfant.


Bonjour Alex

Comme vous, beaucoup de parents aimeraient prendre la place de leur enfant, tant tout cela parait injuste.

Les enfants ont des ressources extraordinaires car la maladie ne les renvoie pas aux mauvaises représentations qu’en ont les adultes. Le simple mot de « leucémie » suffit à nous anéantir, alors que pour un enfant, il ne s’agit que d’une maladie comme les autres.
Malgré tout, leur souffrance est bien là et il est important de tout leur expliquer avec des mots adaptés.
Le terme de « guerrier » que vous utilisez est le plus approprié à cette bataille. « On ne combat un ennemi que si on le connait bien ». C’est à partir de cette logique que les équipes médicales des services de pédiatrie expliquent la maladie aux enfants qui sont en âge de comprendre.

Parallèlement, la présence des parents et plus généralement de l’entourage est essentielle à sa guérison car à plusieurs on est plus fort. Si votre fils répond bien aux traitements, c’est parfait, il est sur le bon versant de la pente, celui qui remonte vers la vie normale !

Donnez-nous de ses nouvelles et continuez le combat à ses côtés en l’entourant de tout votre amour.

Amitiés, Pierre.

Ajouter un commentaire

Les Rendez-vous Laurette Fugain : patients, chercheurs, méde...

L’association Laurette Fugain organise le samedi 23 novembre, à la Maison de la...

Septembre en or : un mois pour se mobiliser contre les cance...

Le cancer est la première cause de décès par maladie chez les enfants de plus de 1 an. En...

SOLEIL : 1 SMS pour soutenir les enfants hospitalisés cet ét...

Pour la deuxième année, en juillet et août, l'association Laurette Fugain lance l'...