SUR LA ROUTE DU PREMIER TOUR : LA VICTOIRE DE JEAN MICHEL BORNE.

22 juillet 2013 

2 428 Kms après, la Grande boucle du premier de Tour de France est bouclée par Jean Michel Borne et ses compagnons de route.

Partis le 28 juin de Paris, ce sportif lyonnais accompagné par Pierre Jacout et Thierry Moiroux, a accompli un exploit formidable en retraçant en vélo les six étapes historiques du premier tour de France.

Une façon originale de célébrer la 100è édition du Tour de France et surtout de démontrer le succès de sa greffe de moelle osseuse et l’importance d’être donneur pour sauver des vies.

A chaque étape, il a été messager de ce vœu d’espoir qui a touché nombreux acteurs du domaine médical, des cyclistes professionnels, des personnalités et bien évidemment le grand public.

Cette formidable aventure a aussi une finalité caritative : Jean-Michel a pu récolter près de 27 000 en faveur de Laurette Fugain, l’association qui lutte contre la leucémie et Arche (Association pour la Recherche Médicale en Cancérologie Hématologie).

Entre fatigue, douleurs, émotion et joie les forçats ont franchi étape par étape, toujours accueillis par des animations festives et accompagnés, sur des parcours plus ou moins longs, par des cyclistes improvisés venus apporter soutien et motivation.

Visuels-Sur la route du premier Tour-Arrivée St Louis

L’étape conclusive Nantes-Paris, a vu Jean Michel Borne et ses compagnons conquérir la capitale le 18 Juillet, profiter des ces derniers kilomètres en compagnie d’autres cyclistes, en particulier les bénévoles de Laurette Fugain, qui de Place de la République ont pédalé à leurs côtés jusqu’à l’hôpital Saint Louis à Paris.

C’est ici, vers 15h qu’un accueil des plus chaleureux et rythmés les attendait : les enfants du centre de loisirs de l’hôpital avec leurs percussions, un stand d’information, des représentants de l’équipe médicale de l’hôpital St Louis et beaucoup de bénévoles de Laurette Fugain.

Après avoir profité de la musique et des rafraichissements offerts, le moment des discours officiels était arrivé. Sur un podium à la manufacture très originale, la parole a été donnée à Mme Emmanuelle Prada, Présidente de l’Agence de la Biomédecine, qui a remercié vivement Jean-Michel Borne et les associations et salué le courage de cette initiative.

L’émotion ne cessant pas de grandir, a gagné le cœur de tous les présents lors du discours de Stéphanie Fugain, de Jean-Michel Borne et de la remise du maillot jaune par une jeune malade de leucémie en attente de greffe.

Avec l’image de la belle photo de groupe imprimée dans la mémoire nous sommes convaincus que ce périple a été une belle victoire sur la maladie.

Merci infiniment à Jean-Michel Borne, ses compagnons de route et toute son équipe.

Par Giuseppina DI Leo
Crédit photo : Christian Moltini / Laurette Fugain