Prix Laurette Fugain 2018

Le 29 mars 2018, lors du 38ème congrès de la Société Française d’Hématologie, l’association Laurette Fugain a remis le Prix Laurette Fugain à une chercheuse qui, lors de son stage post-doctoral, a effectué des travaux de recherche particulièrement pertinents sur le traitement des leucémies aiguës myéloïdes.
Ce travail a fait l’objet d’une publication "The creatine kinase pathway is a metabolic vulnerability in EVI1-positive acute myeloid leukemia, Fenouille N et al., Nature Medicine, 2017, 23(3):301-313".

Les leucémies aiguës myéloïdes (LAM), plus communément diagnostiquées chez l’adulte et de pronostic défavorable, s’installent brutalement dans la moelle osseuse, avant de se disséminer dans le sang périphérique vers d'autres organes comme la rate et le foie. La chimiothérapie de première ligne est très efficace pour éliminer une grande partie des cellules leucémiques, mais des rechutes sont observées chez la plupart des patients.

Les données de séquençage du génome à grande échelle ont permis d’établir les profils des LAM. Ces pathologies ne reposent pas sur une anomalie génétique unique, mais une combinaison de multiples lésions moléculaires. Les essais de thérapie ciblant directement ces mutations oncogéniques se sont avérés insuffisants pour corriger la génétique complexe et évolutive de ces maladies du sang qui demeurent un challenge thérapeutique.

Le travail de Nina Fenouille est original dans sa démarche : au lieu de chercher à bloquer spécifiquement les déclencheurs de cancer (lésions moléculaires), Nina Fenouille s’est focalisée sur leurs points de vulnérabilité pour ouvrir la voie à de nouvelles stratégies anti-tumorales.

Dans ce contexte, elle a étudié les modalités d’action de l’oncogène EVI1* (Ecotopic viral integration site 1) qui est surexprimé dans un sous-groupe très agressif de LAM.
Son travail original a permis de comprendre comment les blastes leucémiques* utilisent l’oncogène EVI1 pour s’alimenter en énergie. En effet, le gène EVI1 agit sur l’expression d’une enzyme très impliquée pour alimenter les blastes en énergie. En agissant directement sur cette enzyme, les blastes leucémiques sont privés de l’apport énergétique nécessaire à leur survie.
Bloquer cette enzyme est une voie prometteuse pour éradiquer les leucémies aiguës myéloïdes positives pour l’oncogène EVI1.

 

- - - - 

Glossaire

Blastes leucémiques : En se développant, les cellules souches du sang deviennent des cellules blastiques (blastes), qui sont des cellules sanguines immatures. Dans le cas de la leucémie, il y a une surproduction de cellules blastiques. Ces cellules blastiques se développent anormalement et ne deviennent pas des cellules sanguines matures.

EVI1 est un facteur de transcription qui agit comme co-activateur des gènes impliqués dans la division cellulaire.

Leucémogénèse : Ensemble des anomalies récurrentes à l’origine du développement des leucémies.

Oncogène : Gène qui favorise le développement des tumeurs.

Les Rendez-vous Laurette Fugain : patients, chercheurs, méde...

L’association Laurette Fugain organise le samedi 23 novembre, à la Maison de la...

Septembre en or : un mois pour se mobiliser contre les cance...

Le cancer est la première cause de décès par maladie chez les enfants de plus de 1 an. En...

SOLEIL : 1 SMS pour soutenir les enfants hospitalisés cet ét...

Pour la deuxième année, en juillet et août, l'association Laurette Fugain lance l'...