témoignage de donneur

Le 29 septembre 2012
Bonjour à tous,

Hier matin, j’ai eu la chance de pouvoir donner un peu de ma moelle osseuse pour un petit bout de chou qui en a besoin. J’ai encore peu de recul mais, très sincèrement, s'il fallait
recommencer la semaine prochaine, je le referai sans hésiter ! On a un sentiment d’apaisement intérieur. Et puis, finalement, sans les autres on n’est pas grand-chose, alors autant aider quand on peut.

N’ayez pas peur de franchir le pas en vous inscrivant comme donneur sur le registre. Peut-être aurez-vous ainsi la chance de vivre un jour comme moi cette expérience unique. C’est une émotion très forte qui n’est pas prête de me quitter et que je garderai au fond de moi toute ma vie.

Je tiens vraiment à remercier toutes les personnes qui se sont occupées de moi, que ce soit à l’EFS, ainsi qu’à l’hôpital. J’ai été
chouchouté pendant deux jours par des personnes très accueillantes, rassurantes, passionnées, sympa, super efficaces et disponibles.

Le temps qui s’écoule entre le premier appel de l’EFS pour venir faire une prise de sang, la visite médicale et le don de moelle osseuse est utile car ça m’a permis de poser toutes les questions que j’avais en tête, de me préparer tranquillement et d’arriver vraiment détendu et sans aucune appréhension pour le don. Finalement, le plus compliqué a été de m’organiser par rapport à mon travail ! De ce point de vue, les deux coordinatrices de l’hôpital Lyon Sud ont fait un travail remarquable et m’ont vraiment facilité
la vie du début à la fin.

Je suis sorti de l'hôpital Lyon Sud aujourd'hui. Je suis un peu fatigué et je ressens quelques
douleurs au bas du dos, mais ce n’est pas beaucoup plus que si j'étais allé courir 2 heures et que j'avais des courbatures aux jambes. J’ai donc eu beaucoup plus d’appréhension avant le don que ce que je ressens au moment même où j’écris.

Maintenant que s’est terminé, je suis même un peu triste. J’ai beaucoup pensé à ce don avant le jour J. J’ai un sentiment de vide qu’il
va falloir que je comble. Mais je ne veux pas couper le fil et j’ai envie de prolonger mon don en m’investissant sur le long terme même si je n’ai encore aucune idée de la façon dont je pourrai donner un coup de main, mise à part le fait de témoigner et d’inciter les autres à faire pareil.

J’espère que mon témoignage vous aura été utile et vous aura donné envie de vous inscrire. Vous ne le regretterez pas.

Je me tiens à votre disposition,

A bientôt,

Bien à vous,

Clément

Commentaires

Le 05 octobre 2012
Merci à vous et aussi à Christian, pour votre don, ma fille a bénéficé d'une allogreffe il y a presque 5 ans et grace à ce don elle va parfaitement bien maintenant après une leucémiie myéloblastique aigue, je passerai ma vie à remercier la personne qui a fait ce don pour ma fille. j'aurai voulu moi aussi rendre ce qui a été donné à ma fille , mais malgré mon inscription sur le don de moelle depuis de nombreuses années , bien avant la maladie de ma fille je n'ai jamais été appelée
un grand merci
Avec toute mon amitié
Florence maman de Perrine

Ajouter un commentaire

Pour que les chercheurs n'avancent plus pas à pas, mais...

La Course des Héros avec Laurette Fugain représente un engagement fort à l'image de l'...

Une journée dédiée à la greffe de moelle osseuse

Lundi 13 mai à l'Institut Curie, le HTC Project organise une journée dédiée à la greffe...

Du rêve à la guérison, il n'y a qu'un don

Le 1er avril, à l’occasion de la Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle...