Voilà... J'ai une leucémie

Voilà, le verdict est tombé il y a quelques mois, leucémie aiguë myeloblastique type 3,infectée à 86% autant dire que mes chances de survie sont très minimes, voire inexistantes. Neuf mois de chimio tout les jours, neuf mois qu on m injecte ce poison, l arsenic à dose la limite du létale. Je suis épuisée, mon corps me lâche, je ne me reconnais plus, adieu ma jolie chevelure, les aides soignantes du service de soins intensifs me l ont coupé à renfort de blagues et de fous rires. J'ai la couleur d un cadavre et ma vie est rythmée à coup de bilans sanguins, suspendu au taux de globules blancs, rouges, et a ces cellules dont on tait le nom par pudeur et peur. Peur, angoisse, ces états m accompagnent au quotidien, ils hantent mes jours et pourrissent mes nuits. Et cette fichue question :pourquoi moi ? Qu est ce que j'ai fais pour mériter ça ? Un jour rose, un autre noir mais toujours donner le change pour préserver mon amoureux, mes enfants, mes parents ma petite mère si fragile, ma sœur ma nièce, mes amis mes voisins, tout ce petit monde que je ne veux pas quitter si vite. Fatiguée, trop épuisée, je voudrais juste poser ce lourd bagage... Ne plus penser. On me dit :"bat toi, soit la plus forte" mais contre qui, contre quoi ? Cette saloperie est silencieuse, sourde, elle s infiltre partout dans mon sang, invisible, invincible...

Commentaires

Et vous avez tellement bien fait de venir parler un peu sur notre forum si cela vous fait du bien. Je ne vais pas vous dire que le combat est facile, vous savez déjà que ce n'est pas le cas puisque vous le vivez au quotidien. Ce que j'ai par contre envie de vous dire c'est que j'ai connu, par le biais de l'association, plusieurs personnes qu'on disait "condamnées" par la médecine, même si je déteste ce terme, et qui aujourd'hui sont sorties de l'enfer de la maladie. Si parfois les chances sont minimes comme vous le dites, il reste quelques chances quand même. C'est à celles-là qu'il faut se raccrocher de toutes vos forces, si vous le pouvez. Je sais, ça demande beaucoup d'efforts au quotidien mais vous avez un arsenal de guerriers remplis d'amour à vos côtés. C'est à eux qu'il faut vous raccrocher, Anne-Laure. Essayez... Vous êtes le capitaine du navire. Le pire n'est jamais sûr. La recherche avance aussi. Je sais bien que c'est peu par rapport à ce que vous vivez mais sachez qu'on pense à vous très fort et qu'on espère que vous allez reprendre des forces et ne jamais perdre l'envie. Et bien sûr, si le cœur vous en dit et si le besoin ou l'envie se fait sentir, n'hésitez pas à revenir écrire sur notre forum qui est aussi le vôtre.

Je comprends votre situation, mon mari est aussi atteint d'une LAM. En tant qu'epouse je trouve la situation très dure. Je vous souhaite beaucoup de courage.

Ajouter un commentaire

Financez un projet...avec vos clics !

Grâce à Lilo, un moteur de recherche solidaire (et 100% français), vous pouvez financer l...

Journée Mondiale du don de moelle osseuse : simplifier les i...

Le don de moelle osseuse reste un don encore méconnu, qui pâtit d'idées reçues.
...

1 2 3...Soleil : une campagne pour soutenir les enfants hosp...

Cet été, l'association Laurette Fugain lance une campagne nationale 1, 2, 3 Soleil pour...