ne pas baisser les bras

La vie n'est pas facile quand on approche de ses 18 ans et quand on est atteinte d'une leucémie LAL T, je dirai même qu'elle n'est facile pour personne.
La maladie s'est déclarée vite (3 jours), symptômes bizarres et j'ai eu la chance d'être suivie sur Nantes dès le début et être rapidement prise en charge (en réa...). Le sang visqueux. Record de blastes je crois bien... Et avec ça beaucoup de complications...AVC paralysie coté gauche, choc septique et aussi thrombose . Et maintenant j'ai retrouvé toute la mobilité du coté gauche et la phlébite a cicatrisée. Puis enfin, on m’annonça que mon frère était compatible 10/10, la chose la plus formidable qui me puisse arriver dans ce parcours.
Enfin, j'ai été greffée de la moelle osseuse (par mon frère) sans trop de complications et voilà que je retrouve appétit et forces 3 mois post-greffe.

Voila, il ne faut jamais perdre le moral car le moral aide à guérir, les proches aussi!

Lucile M

Ajouter un commentaire

Aïda : une jeune association qui a tout d’une grande

Des associations qui se rencontrent autour de combats et de valeurs en commun, créent des...

Tirons la langue à la maladie !

L’association Laurette Fugain a 15 ans. Pour fêter cet anniversaire, nous avons souhaité...

SC Johnson, Laurette Fugain : un partenariat durable et port...

Depuis bientôt 15 ans, l’association Laurette Fugain a à cœur de développer des...