Don de moelle osseuse attente de validation compatibilité.

Bonjour, on m'a appelé jeudi dernier pour m'informer d'une compatibilité avec un malade en attente d'un don. J'ai été faire des analyses de sang le lendemain, pour confirmation (6 tubes)... Je suis dans l'attente d'une réponse. Quel est la probabilité que cela se fasse? J'y ai réfléchis tous le week end, croyez vous que j'aurai une réponse rapide ou ces controles et vérifications peuvent durer quelques temps?.
Merci à tous ceux qui pourront m'apporter des réponses.
joris

Commentaires

Bonjour Joris.

Quelle chance d’être compatible avec un malade !

Cette personne que vous ne connaitrez jamais va surement retrouver la vie grâce à vous et la votre ne sera plus jamais pareille après ce geste merveilleux !

Pour ce qui est du don en lui-même, il faut maintenant être patient. Les examens que vous avez subis doivent confirmer la compatibilité et vérifier que vous n’êtes porteur d’aucune pathologie pouvant faire courir un risque au malade. Ensuite, le receveur doit être « conditionné », cela signifie qu’il doit être débarrassé de sa moelle avant de recevoir la vôtre. Cette phase est très délicate car il est alors immunodéficitaire (aplasie) et il doit être placé dans un environnement strictement stérile.
Tout cela relève d’un timing très précis que les équipes ont l’habitude de gérer, mais qui prend du temps.

Je comprends votre impatience, mais ne vous inquiétez pas et surtout restez joignable !

Une fois votre don effectué, dites-nous comment ça s’est passé.

Un grand Bravo Joris ! Tant de donneurs inscrits sur le fichier rêvent d’être appelés un jour !

Amicalement,
Pierre.

Bonjour Joris.

Quelle chance d’être compatible avec un malade !

Cette personne que vous ne connaitrez jamais va surement retrouver la vie grâce à vous et la votre ne sera plus jamais pareille après ce geste merveilleux !

Pour ce qui est du don en lui-même, il faut maintenant être patient. Les examens que vous avez subis doivent confirmer la compatibilité et vérifier que vous n’êtes porteur d’aucune pathologie pouvant faire courir un risque au malade. Ensuite, le receveur doit être « conditionné », cela signifie qu’il doit être débarrassé de sa moelle avant de recevoir la vôtre. Cette phase est très délicate car il est alors immunodéficitaire (aplasie) et il doit être placé dans un environnement strictement stérile.
Tout cela relève d’un timing très précis que les équipes ont l’habitude de gérer, mais qui prend du temps.

Je comprends votre impatience, mais ne vous inquiétez pas et surtout restez joignable !

Une fois votre don effectué, dites-nous comment ça s’est passé.

Un grand Bravo Joris ! Tant de donneurs inscrits sur le fichier rêvent d’être appelés un jour !

Amicalement,
Pierre.

Ajouter un commentaire

Journée internationale du cancer de l'enfant : "Le...

"C'est important que chaque enfant ait l'impression que quelqu'un est derrière lui et qu'...

Un dessin animé pour sensibiliser les enfants aux dons de vi...

Cette semaine, à l’occasion de la Journée Internationale du Cancer de l’enfant le 15...

Laurette Fugain soutient l’innovation scientifique au servic...

Chaque année en France, 2 500 enfants sont victimes d’un cancer. Parmi eux, 700 souffrent...