Don de plaquettes

Nous avons tous le pouvoir d’aider la vie !

Retrouvez "Où Donner" : ici

 

Les plaquettes, qu’est-ce que c’est ?

 

Ce sont de petites cellules produites par la moelle osseuse, tout comme les globules rouges et les globules blancs. Elles jouent un rôle dans la coagulation du sang afin de prévenir ou de stopper une hémorragie. Comme les globules rouges, elles peuvent êtres transfusées.

Qui peut en bénéficier ?

 

Les patients atteints de maladies hématologiques et de cancers. Les traitements par chimiothérapie sont toxiques pour les cellules issues de la moelle. Le malade dans les semaines suivant son traitement n'en produit plus, il risque l'hémorragie et le recours à un donneur en plaquettes est systématique. Un don de plaquettes permet de transfuser un à deux adultes ou trois enfants.

Pourquoi donner ?

 

Les plaquettes ne se conservent pas plus de cinq jours, contrairement aux globules rouges et au plasma. Les réserves et les stocks sont donc impossibles à constituer. Pour cela, un flux permanent et quotidien de donneurs doit être disponible. En été, la pénurie de donneurs est parfois dramatique pour certains patients. En France, le don est bénévole, contrairement à certains pays. Pour que celui-ci reste efficace et gratuit, les banques du sang comptent beaucoup sur la générosité des bénévoles.

Comment se déroule le don de plaquettes ?

 

Il dure environ 1 h 30. Le donneur est installé confortablement dans un fauteuil. De la lecture ou même la diffusion d'un film est proposé pour favoriser l'agrément du donneur. Un (ou deux selon le genre de séparateur) prélèvement est placée à un pli du coude. Le sang prélevé passe dans un séparateur qui collecte uniquement les plaquettes et restitue ensuite le sang au donneur. Le don est indolore et sans risques puisque le dispositif de prélèvement est à usage unique. Une fois le donneur inscrit, il est habituellement convoqué lors d'un besoin exprimé par un médecin pour le bénéfice d'un patient. La date du don est le plus souvent proposée par l'Etablissement Français du Sang. Après un traitement par chimiothérapie, les patients sont en aplasie, et c'est à ce moment qu'ils auront le plus besoin de transfusions.

Comment donner ?

 

Il suffit de s'adresser à un Établissement Français du Sang ; ceux-ci sont situés pour la plupart dans tous les hôpitaux et centres de transfusion. Une consultation médicale et un test sanguin sont effectués pour voir si le donneur remplit toutes les conditions nécessaires. La personne devra être âgée de 18 à 65 ans en bonne santé et avec un poids minimum de 50 kg.

Qui peut donner ?

 

Il faut :

  • être en bonne santé,
  • ne pas venir à jeun,
  • peser plus de 50 Kg,
  • être âgé de 18 à 65 ans.

Le don est contre-indiqué de façon définitive si : 

  • épilepsie,
  • asthme sévère,
  • allergie sévère,
  • diabète sous insuline,
  • cancer, même guéri,
  • maladie cardiaque,
  • si vous avez déjà été transfusé,
  • en cas de séjour(s) dans les Îles Britanniques (plus d'un an cumulé entre 1980 et 1996),
  • antécédents de tétanie.

Le don doit être suspendu de façon transitoire en cas de :

  • infection récente (bronchite, angine...),
  • diarrhée, vomissements, gastro-entérite avec fièvre dans les deux derniers mois,
  • soins dentaires récents (même détartrage) datant de moins de huit jours,
  • prise d'antibiotiques (être guéri et attendre sept jours après la fin du traitement),
  • voyage dans les pays étrangers où sévit le paludisme (attendre quatre mois après le retour),
  • vaccinations hépatite B datant de moins de huit jours,
  • vaccin Polio, Rubéole, Oreillons, Fièvre jaune, Rougeole : attendre trois semaines,
  • endoscopie (fibroscopie, coloscopie, coelioscopie) : attendre quatre mois,
  • grossesse (attendre quatre mois après l'accouchement ou après l'allaitement),
  • tatouage ou piercing datant de moins de quatre mois,
  • plusieurs partenaires sexuels dans les quatre derniers mois.

Pour les autres cas de figure, seul le médecin de l’Établissement Français du Sang pourra apprécier et valider un don éventuel. Par exemple :

  • prise médicamenteuse récente ou chronique,
  • hypo ou hypertension non sévère,
  • un poids entre 48 et 50 kg,
  • l’âge.

En cas de contre indication au don, sachez que vous gardez un rôle essentiel pour les malades, celui de transmettre le message autour de vous !

Retrouvez les informations essentielles et le questions courantes dans "Mémo pour la Vie". 

Consultez notre BD Les aventures du professeur Leucemicx

Participez à notre concours photo de l’été – Tire la langue...

Cette année, l’association Laurette Fugain fête ses 15 ans.
Pour vous remercier de...

Fêtez nos 15 ans avec un SMS !

L’association Laurette Fugain a 15 ans !
À cette occasion, nous lançons une...

Participez au Prix Isabelle et à la Bourse Nicolas ! Et réal...

Depuis 15 ans, notre association mène des actions pour que les malades puissent combattre...